Septième Journée de réinformation de Polémia : La bataille culturelle

La Bataille culturelle
Septième Journée de réinformation de Polémia Samedi 18 octobre 2014
Salon Dosne-Thiers
27, Place Saint-Georges, Paris IXe
de 9h15 à 19h

Le grand retour des cycles

La bataille des idées est mon univers.

Je l’ai livrée au GRECE (de 1968 à 1973), au Club de l’Horloge (de 1974 à 1985 et depuis), au Front national (de 1985 à 1999 – avec une prolongation au MNR jusqu’en 2004, après la crise de 1999), à Polémia depuis 2002, ainsi que dans d’autres précieux lieux qui ont accueilli mes écrits ou mes propos.

À travers les péripéties de la vie je suis resté attaché aux libertés, à l’identité et à la souveraineté. Les LIS, en quelque sorte : des principes et des valeurs que j’ai défendus sur les terrains idéologique, politique et médiatique.

Je ne surprendrai personne en disant que je suis un habitué des combats du faible au fort.

Mais depuis l’émergence d’Internet la donne a changé : les résistants à l’ordre mondial et les dissidents du politiquement correct ont désormais conquis droit de cité.

Ce site vise avant tout à faciliter l’accès à des écrits plus ou moins anciens mais qui n’ont rien perdu de leur actualité ainsi qu’à des livres numérisés. Il sera régulièrement tenu à jour avec des textes nouveaux, voire des vidéos.

Rien d’autre que des outils dans la bataille des images, des concepts et du vocabulaire.

À un moment bien particulier : celui où l’espoir change de camp. Où des ruptures majeures s’annoncent. Où des cycles décennaux ou séculaires s’inversent.

Faisons tourner la roue de l’histoire !

Jean-Yves Le Gallou

Ce site ne serait pas complet sans une ouverture sur le cycle des saisons, la nature, les paysages, sur l’immensité de la montagne où  « le pauvre est enfin riche et le riche enfin pauvre », selon l’expression de Samivel - la montagne, école d’effort et de vie, où il peut arriver que l’on rencontre l’adversité. Cette partie-là est dédiée aux guides de montagne qui m'ont accompagné ou qui m'accompagnent encore et qui m’ont fait vivre de bien belles heures tout en contribuant à me construire.

Ce site n’est ni « people » ni « Facebook », il ne comporte donc pas de partie consacrée à ma famille, ma femme, mes quatre fils et mes quatre petits-enfants.